Qu’est-ce que l’indice TOTOX pour les compléments à base d’huile de poisson ?

(Bi-Omega 500 en Bi-Omega 1000)

L’indice TOTOX (ou taux d’oxydation total) permet de mesurer le degré d'oxydation des acides gras. Plus l’huile est fraîche, plus l’indice TOTOX est bas. L'indice de peroxyde et l’indice d’anisidine de l’huile de poisson définissent l’indice TOTOX.

Comment interpréter l’indice TOTOX des compléments base d’huile de poisson ?

La société Biotics est entre autres affiliée à l’organisation GOED (Global Organization for EPA and DHA Omega-3s). Cette organisation a défini des standards de qualité relatifs aux huiles oméga 3. Par exemple, il convient d’analyser les indices de peroxyde et d’anisidine de chaque lot. Ces indices doivent être inférieurs à certaines limites. Tout produit GOED (visible grâce au logo) répond aux normes les plus strictes en matière de qualité et de pureté.

Valeurs maximales :
Indice de peroxyde    < 5 meq/kg       
Indice d’anisidine    < 20 meq/kg       

Indice TOTOX  < 26

L’indice d’oxydation total (TOTOX) correspond à la somme du double de l’indice de peroxyde + une fois l’indice d’anisidine. Selon GOED, le total peut-être de maximum 26. Biotics contrôle les indices de peroxyde et d’anisidine de chaque lot Bi-Omega 500 et Bi-Omega 1000. 

Attention aux informations trompeuses

De nombreuses sociétés indiquent que l’indice TOTOX de leur produit est < 5. Il s’agit vraisemblablement plutôt de l’indice de peroxyde, qui doit être officiellement inférieur à 5. Selon nos informations, ce taux ne peut jamais être celui de l’indice TOTOX global, qui - comme indiqué précédemment - est la somme des indices de peroxyde et d’anisidine. Biotics fait tout pour limiter au maximum l’oxydation dans chaque phase de son processus de production. Certains paramètres complémentaires sont également mesurés, comme les métaux lourds (notamment l’arsenic, le cadmium, le mercure et le plomb) et les résidus de plastique. 

Contrôler la qualité d’un complément à base d’huile de poisson dans la pratique

En pratique, il est très simple de contrôler l’oxydation d’un complément à base d’huile de poisson. Il vous suffit en effet d’ouvrir la capsule. L’huile de poisson doit être limpide et de couleur jaune clair ; elle n’a pas d’odeur. Les différents produits peuvent ainsi être clairement différenciés.