Sérine

Description

En règle générale, la sérine joue un rôle important dans différentes voies biosynthétiques. La glycine et la sérine (qui se convertissent l’une en l’autre) fournissent des groupes méthyles au tétrahydrofolate (THF). La forme bioactive ainsi constituée d’acide folique (5-MTHF) redonne (via le cycle du folate) son groupe méthyle à l’homocystéine. De la méthionine et de la SAMe sont ainsi formées. En outre, la sérine est le précurseur de la cystéine et contribue à la catalysation des enzymes : l’hydrolyse des liaisons peptidiques en polypeptides et protéines. Cette réaction joue un rôle important dans le processus digestif.

La sérine contribue également à la formation de phospholipides nécessaires dans la fabrication de chaque cellule du corps humain. En outre, cet acide aminé est impliqué dans le fonctionnement de l’ARN et de l’ADN, dans la formation et le maintien d’un bon système immunitaire. Le tryptophane, un acide aminé essentiel utilisé dans la fabrication de la sérotonine (une substance chimique déterminante pour l’humeur dans le cerveau), ne peut pas non plus être produit sans sérine. La sérine soutient la production d’immunoglobulines et d’anticorps nécessaires à un système immunitaire sain. Elle contribue à l’absorption de la créatine, nécessaire à la construction et à l’entretien des muscles.

Étude

Diverses preuves accumulatives laissent entendre que la D-sérine est cruciale dans la neurophysiologie humaine. Cette étude a permis de constater que la D-sérine est distribuée de façon hétérogène dans le système nerveux central (SNC) humain. Il y a une hétérogénéité dans sa distribution dans le grand cerveau et même dans le néocortex. 

Interacties

Interacties met natuurlijke en/of reguliere medicijnen zijn mogelijk.

Entrez l'ingrédient et trouvez les produits correspondants :