Olivier sauvage

Description

L’un des phytonutriments les plus intéressants en cas d’hypertension est l’olivier sauvage (Olea europaea, extrait de feuilles). Elle contient, comme principal ingrédient actif, l’oleuropéine, une substance amère qui appartient aux iridoïdglycosides et dont l’action est soutenue par des polyphénols comme le bioflavonoïde qu’est la lutéoline. Un effet hypotenseur dose-dépendant d’un extrait de feuille d’olivier a été démontré. 

Il y a au moins deux explications à cet effet hypotenseur. Dans un premier temps, en inhibant l’ACE (enzyme de conversion de l’angiotensine), la feuille d’olivier sauvage inhiberait la conversion de l’angiotensine 1 en hormone pressive qu’est l’angiotensine-2. Par ailleurs, l’extrait de feuille d’olivier protégerait, par un effet antioxydant, le monoxyde d’azote, produit par l’endothélium vasculaire, contre la dégradation par les radicaux libres, en préservant ainsi l’effet vasodilatateur naturel de cette substance.

Étude

Une étude clinique menée chez des jumeaux a démontré que 1000 mg d’extrait de feuille d’olivier sauvage ont induit, après 6 semaines, une diminution significative de la tension artérielle systolique de 13 mm de mercure (et de la tension artérielle diastolique de 5 mm de mercure).

Interactions 

Des interactions avec des médicaments naturels et/ou classiques sont possibles.

Entrez l'ingrédient et trouvez les produits correspondants :