Vitamine D3

Description

Nouvelles lignes directrices pour une supplémentation en vitamine D : accent mis sur une prise à long terme et un dosage élevé !

La nécessité mondiale d’une supplémentation en vitamine D ne fait plus aucun doute. Mais quelle dose est efficace ? Et combien de temps la supplémentation doit-elle durer ? Début 2017, des chercheurs ont publié de nouvelles lignes directrices sur une supplémentation en vitamine D efficace. Initialement, la recommandation orthomoléculaire moyenne était fixée pour les adultes à 2 000-4 000 UI/jour. Selon ces mêmes chercheurs, nous avons besoin d’une dose bien plus élevée de vitamine D et une période de prise plus longue. Les nouvelles lignes directrices sont les suivantes :

  • Nouveau-né (de moins de 1 mois) :    1 000 UI/jour (25 mcg/jour)
  • Enfant entre 1 mois et 1 an :    2 000-3 000 UI/jour (50-75 mcg/jour)
  • Enfant et adolescent (1 à 18 ans) :    3 000-5 000 UI/jour (75-125 mcg/jour)
  • Adulte et personne âgée :         7 000-10 000 UI/jour (175-200 mcg/jour) ou 50 000 UI/semaine (1250 mcg/semaine)

Les auteurs rapportent également que les personnes en surpoids jusqu’à 300 % ont besoin de plus de vitamine D que les personnes de poids normal. Selon cette étude, une prise quotidienne de vitamine D de 10 000 UI/jour n’induit aucun effet secondaire observé (dose sans effet indésirable observé, DSEIO). 

3 conseils pour restaurer la valeur de la vitamine D

L’organisme a besoin d’une supplémentation moyenne de 4 mois pour restaurer le taux sérique de 25-OH-vitamine D. Comment y parvenir ? 3 conseils : 

  1. On estime que l’organisme a besoin d’une supplémentation en vitamine D pendant 6 à 9 mois pour restaurer tous ses stocks. Pour un effet optimal, une supplémentation en vitamine D de longue durée est dès lors requise. Bien qu’une supplémentation en vitamine D fasse naturellement directement son effet, le rétablissement effectif de l’organisme ne s’opère que si les stocks de vitamine D sont réapprovisionnés. 
  2. Une supplémentation en vitamine D3 (cholécalciférol) est plus efficace et moins rapidement toxique que l’ergocalciférol (vitamine D2). Certains suppléments en vitamine D ne contiennent pas la teneur en vitamine D déclarée. Optez pour un supplément dont l’efficacité a été testée. L’émulsion de vitamine D liquide de Biotics Research, Bio-D-mulsion, est efficace et sûre, selon un essai clinique publié en 2008.
  3. Évaluez l’efficacité de la supplémentation par le biais d’une évaluation sérique. Arrêtez un mois la prise de la supplémentation en vitamine D pour obtenir une valeur représentative. Dans le cas contraire, la valeur sérique représente davantage l’absorption et la conversion dans le foie que le stock effectif de vitamine D dans les tissus. 

Interactions

Des interactions avec des médicaments naturels et/ou classiques sont possibles.

Références
  1. Pludowski P, Holick MF, Grant WB, et al. Vitamin D supplementation guidelines. J Steroid Biochem Mol Biol. 2017 Feb. 
  2. http://www.ichnfm.org/d
  3. Gordon CM, Williams AL, Feldman HA, et al. Treatment of hypovitaminosis D in infants and toddlers. J Clin Endocrinol Metab. 2008 Jul. 
Entrez l'ingrédient et trouvez les produits correspondants :