Pois mascate (Mucuna pruriens)

Description

Mucuna pruriens ou le pois mascate a une longue tradition dans la médecine ayurvédique. On sait depuis 1937 que le pois mascate renferme une teneur importante en L-Dopa, (soit du lévodopa ; L-3, 4-dihydrophénylalanine) qui est un précurseur naturel de la dopamine. Les écrits ayurvédiques contiennent des références au traitement par Mucuna du Kampvata, une maladie très semblable à la maladie de Parkinson en termes de symptômes.  

Études

Diverses études ont été menées sur des patients atteints de la maladie de Parkinson au cours desquels la L-Dopa synthétique a été comparée à la poudre de graines du pois mascate. La L-Dopa naturelle du pois mascate a un effet prolongé, est plus vite disponible dans le sang et provoque moins de symptômes moteurs fluctuants. Pour la L-Dopa synthétique, ils sont connus comme le pic de dose (mouvements involontaires). L’état des patients atteints de la maladie de Parkinson et traités par L-Dopa naturelle est demeuré stable plus longtemps ou a fait apparaître une progression beaucoup plus lente de la maladie. 

D’autres études récentes décrivent l’amélioration de la qualité du sperme chez les hommes infertiles. Par ailleurs, la dopamine est un neurotransmetteur qui a un effet sur notre fonction sexuelle. Aussi lui attribue-t-on également des caractéristiques de stimulation de la libido. D’autres études font état de  
caractéristiques neuroprotectrices et neurostimulantes qui permettent de rétablir les taux de neurotransmetteurs.  Dans la pratique, il s’avère que les gens qui souffrent de fibromyalgie réagissent généralement bien à Mucuna pruriens. La recherche démontre également que Mucuna pruriens, outre les 125 mg de L-Dopa par 4,4 g de pois mascate, contient également des alcaloïdes actifs qui agissent de manière synergique. Les autres substances de Mucuna pruriens, qui doivent encore être étudiées, ont toutefois une action neuroprotectrice prouvée contre la toxicité de la L-Dopa. Par ailleurs, il semblerait que ces substances agissent partiellement en dehors du système dopaminergique nigro-striatal. L’action neuroprotectrice du Mucuna pruriens peut également s’expliquer par son action en tant qu’antioxydant et chélateur de métaux. La plupart des études mentionnent également la sécurité de la préparation. Pour donner un meilleur goût à Mucuna pruriens, on y ajoute de l’érythritol, une substance naturelle et sûre.

Interactions

Des interactions avec des médicaments naturels et/ou classiques sont possibles.

Références
  1. Nasgashayana  N,  et  al.  Association  of  L-DOPA  with  recovery  following  Ayurveda  medication  in Parkinson’s  disease.  Neurol  Sci.  2000  Juni  15;176(2):124-7.
  2. Katzenschlager R, et al. Mucuna Pruriens in Parkinson’s disease:  a  double  blind  clinical  and  pharmalogical  study.  J.  Neurol  Neurosurg  Psychiatry.  2004  Dec;75(12):1672-7.
  3. Mayman  BV,  et  al.  Traditional  and  complementary  therapies  in  Parkinson’s  disease.  Adv.  Neurol.  1999;5(1):47-8.
  4. Mayman  BV,  et  al.  Effect  of  antiparkinson  drug  HP-200  (Mucuna  Pruriens)  on  the  central  monoaminergic  neurotransmitters. Phytother. Res.2004 feb;18(2):97-101.
  5. Shukla  KK, et  al.  Mucuna  Pruriens  improves  male  fertility  by  its  action  on  the  hypothalamus-pituitary-gonadal  axis.  Fertil  Steril.  2009  Dec;  92(6):  1934-40.  
  6. Shukla  KK, et  al.  Mucuna  Pruriens  reduces  stress  and  improves  the  quality  of  semen  in  infertile  men.  Evid.  Based  Complement. Alternat. Med.2010 Mar; 7(1):137-44.
  7. Mirsra  L, et  al.  Alkaloidal  constituents  of  Mucuna  Pruriens  seeds.  Phytochemistry  2004  sep. ;  65(18)  :  2565-7. 8. Tomita-Yokotani  K.  et  al.  Distribution  of  L-Dopa  in  the  root  of  velvet  bean  plant  (Mucuna  Pruriens  L.)  and  gravity.  Biol.  Sci.  Space.  2004  Nov;  18  (3):1265-6.
  8. Dhanasekaran  M,  et  al.  Antiparkinson  drug  Mucuna  Pruriens  shows  antioxidant  and  metal  chelating  activity.  Phytother Res.2008 Jan; 22(1):6-11.10.Muralikrishnan  Dhanasekaran  et  al.  Antiparkinson  Drug  Mucuna  Pruriens  shows  antioxidant  and  metal  chelating  activity.Fhytother. Res.22,6-11 (2008).
Entrez l'ingrédient et trouvez les produits correspondants :