Orpin rose / Rhodiole

Description

La rhodiole (orpin rose, Rhodiola rosea) est l’un des adaptogènes les plus puissants. Les adaptogènes sont des produits végétaux naturels qui augmentent la capacité de notre organisme à contrer une tension interne ou externe. Ils contribuent à préserver la stabilité de l’environnement intérieur de l’organisme. Cet effet s’appelle l’homéostasie. Contrairement à des stimulants comme la caféine, qui épuisent l’organisme, les principaux effets des adaptogènes soutiennent l’augmentation d’énergie sans effet ultérieur de crash métabolique. Grâce aux adaptogènes, l’organisme acquiert une résistance accrue au stress et une meilleure endurance. Une personne peut dès lors améliorer sa vivacité d’esprit, son efficacité et son sommeil. Les adaptogènes améliorent la résistance au stress de l’organisme. De nombreuses études présentent une palette d’effets positifs : meilleure mémoire et meilleures performances physiques et mentales, effet antifatigue, antistress et antidépresseur ainsi qu’un rétablissement plus rapide après des efforts physiques. Rhodiola rosea augmente également la production d’énergie, la synthèse des protéines et l’activité anabolique, prévient les troubles érectiles et l’éjaculation précoce chez l’homme. En outre, elle active la lipolyse et mobilise les graisses du tissu adipeux, réduit ou prévient les lésions cardiaques dues au stress et la toxicité hépatique de divers médicaments, améliore la fonction thyroïdienne sans induire d’hyperthyroïdie, protège le thymus contre l’atrophie liée au stress et au vieillissement. Enfin, il s’agit d’un puissant antioxydant qui réduit la peroxydation des lipides et augmente essentiellement la réserve de cortisol surrénal tout en inhibant une libération excessive. 

Études

Cet article résume les informations sur Rhodiola rosea : la composition chimique, l’activité pharmacologique, l’utilisation traditionnelle et officielle de Rhodiola rosea L. en médecine. Les études d’organes isolés, les tissus et les cellules ont démontré que les préparations à base de rhodiole présentent un effet adaptogène, dont des effets neuroprotecteurs, cardioprotecteurs, antifatigue, antidépresseurs, anxiolytiques, nootropiques, améliorant la durée de vie, ainsi qu’un effet stimulant sur le système nerveux central. Un certain nombre d’études cliniques indiquent qu’une administration répétée d’extrait de R. rosea exerce un effet antifatigue qui augmente les prestations mentales (surtout la capacité de concentration chez des sujets sains) et réduit le burn-out chez des patients atteints du syndrome de fatigue. Certains résultats sont encourageants pour l’utilisation de la rhodiole en cas de dépression légère à modérée et d’anxiété généralisée. Pour les extraits de rhodiole, divers mécanismes d’action sont identifiés, qui peuvent contribuer à l’effet clinique. Ils incluent des interactions avec l’axe HHS (réduction de cortisol), les protéines kinases p-JNK, l’oxyde d’azote et les protéines du mécanisme de défense (par ex., protéines de choc thermique HSP 70 et FoxO/DAF-16). L’extrait de rhodiole n’a aucune interaction avec d’autres médicaments ou aucun autre effet nocif. En conclusion, Rhodiola rosea jouit de solides preuves traditionnelles et pharmacologiques pour une utilisation en cas de fatigue et de preuves émergentes pour un soutien de la cognition et de l’humeur.

Interactions

Des interactions avec des médicaments naturels et/ou classiques sont possibles.

Référence

Panossian A, Wikman G, Sarris J, et al. Rosenroot (Rhodiola rosea): traditional use, chemical composition, pharmacology and clinical efficacy. Phytomedicine. 2010 Jun;17(7):481-93. 

Entrez l'ingrédient et trouvez les produits correspondants :