Lactococcus lactis

Description

Des micro-organismes probiotiques sont des modulateurs naturels vivants du microbiome intestinal. Ils restaurent le microbiome intestinal du fait que les bactéries probiotiques se fixent à l’épithélium intestinal, la communication réciproque entre les bactéries s’améliore et les réactions immunitaires sont modulées. La majorité des souches probiotiques produisent des métabolites comme des acides gras à chaîne courte qui servent de nutriments à l’épithélium intestinal et le renforcent. Les probiotiques ont un effet cliniquement réputé sur divers symptômes tels que la diarrhée, le syndrome du côlon irritable (SCI) et les troubles intestinaux inflammatoires. Pour la survie des bactéries probiotiques, il est important qu’elles soient résistantes au suc gastrique.

Les probiotiques ont plusieurs types de souches bactériennes, dont les lactobacilles et, par ex., les bifidobactéries sont réputés. Par souche, on relève parfois différentes espèces comme Lactobacillus acidophilus et Lactobacillus plantaurum. Les avantages en termes de santé peuvent varier d’une souche et d’une espèce à l’autre.

Lactococcus lactis (auparavant Streptococcus lactis) est l’une des bactéries intestinales en mesure de produire l’enzyme lactase. La caractéristique unique de Lactococcus lactis est qu’il produit un peptide antibiotique : le lantibiotique nisine. Le lantibiotique nisine contient un acide aminé particulier, la lanthionine. La nisine s’avère plus efficace contre Clostridium difficile que les antibiotiques, comme la vancomycine et le métronidazole. Clostridium difficile est l’un des principaux responsables de la diarrhée. 

Interactions

Des interactions avec des médicaments naturels et/ou classiques sont possibles.

Références
  1. Vemuri R, Gundamaraju R, Eri R. Role of lactic acid probiotic bacteria in IBD. Curr Pharm Design. 2017;23:2352-55. 
  2. Vemuri RC, Gundamaraju R, Shinde T, et al. Therapeutic interventions for gut dysbiosis and related disorders in the elderly: antibiotics, probiotics or faecal microbiota transplantation?.Benef Microbes. 2017;8:179-92. 
  3. Orel R, Kamhi-Trop T. Intestinal microbiota, probiotics and prebiotics in inflammatory bowel disease. World J Gastroenterol. 2014;20:11505-24. 
  4. Bartoloni A, Mantella A, Goldstein BP, et al. In-vitro activity of nisin against clinical isolates of Clostridium difficile. J Chemother. 2004 Apr;16(2):119-21. 
Entrez l'ingrédient et trouvez les produits correspondants :