Gingérols

Description

Les ingrédients actifs d’extraits de racine de gingembre standardisés exercent une influence directe sur la biosynthèse des prostaglandines dans le cœur et les vaisseaux sanguins. Le gingembre veille à stabiliser le taux de cholestérol, empêche l’agrégation plaquettaire grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et soutient le système nerveux central pour optimiser la fonction cardiaque. 

Études

En raison de la prévalence des maladies cardiovasculaires dans la santé humaine et des options thérapeutiques validées limitées, cette étude avait pour objectif de trouver de nouveaux composés ciblant le récepteur de type 1 de l’angiotensine II, accepté comme une cible thérapeutique dans les maladies cardiovasculaires. Le gingérol dérivé de Zingiber officinale Roscoe (gingembre) a été identifié comme un nouvel antagoniste du récepteur de type 1 de l’angiotensine II. Il n’a aucun effet antagoniste sur d’autres RCPG évalués, notamment les récepteurs de l’endothéline. Le principal ingrédient du gingembre, le [6]-gingérol, a pu inhiber l’activation du récepteur de type 1 de l’angiotensine II, ce qui éclaire partiellement sur le mécanisme du gingembre qui régule la tension artérielle et renforce le système cardiovasculaire.

Interactions 

Des interactions avec des médicaments naturels et/ou classiques sont possibles.

Références

Liu Q, Liu J, et al. Gingerol: a novel AT₁ antagonist for the treatment of cardiovascular disease. Planta Med. 2013 Mar;79(5):322-6. 

Entrez l'ingrédient et trouvez les produits correspondants :