Chou palmiste

Description

La testostérone est convertie en dihydrotestostérone (DHT), une substance induisant l’hypertrophie prostatique. Le chou palmiste (Serenoa repens, palmier de Floride) réduit la conversion enzymatique de la testostérone en DHT. Par ailleurs, le chou palmiste présente des propriétés anti-inflammatoires. 

Étude

L’une des substances les plus prescrites et étudiées est l’extrait de Serenoa repens, dérivé de la baie du palmier nain. Un aperçu des articles existants relatifs à l’utilisation d’extraits de Serenoa repens pour l’hyperplasie bénigne de la prostate a été réalisé. Les articles ont été analysés par rapport à leur pertinence, leur valeur scientifique et l’ampleur de la série évaluée. Plusieurs mécanismes d’action sont attribués à cet extrait, notamment l’effet anti-androgène, un effet anti-inflammatoire/anti-œdémateux, la modulation de la signalisation prolactine et un effet antiprolifératif qui est exercé par l’inhibition des facteurs de croissance. La plupart des études publiées portant sur une phytothérapie par Serenoa repens démontrent une amélioration significative du statut urinaire et un profil d’innocuité favorable. Les résultats de la phytothérapie par l’extrait de Serenoa repens s’avèrent prometteurs.

Interactions

Des interactions avec des médicaments naturels et/ou classiques sont possibles.

Référence

Geavlete P. Serenoa repens extract in the treatment of benign prostatic hyperplasia. Ther Adv Urol. 2011 Aug; 3(4): 193–198. 

Entrez l'ingrédient et trouvez les produits correspondants :