Magnésium

Description

Le magnésium est un minéral important, souvent déficient dans notre régime alimentaire occidental. Un excès d’aliments acides, les additifs industriels dans l’alimentation (sulfates, GMS, fluor), le stress chronique, un sol pauvre en magnésium et les médicaments sont, les uns après les autres, de silencieux voleurs de magnésium. Dans l’alimentation, on trouve le plus de magnésium dans les légumes à feuilles vertes, les algues, les grains complets, les légumineuses, les noix et les graines ainsi que le chocolat noir.

Le magnésium est utilisé dans de nombreux processus enzymatiques. L’accomplissement de ces fonctions du magnésium est fortement tributaire de l’absorbabilité. La forme dans laquelle se présente le magnésium constitue dès lors un facteur déterminant. Le magnésium lié aux acides aminés, comme le glycérophosphate, est rapidement absorbé par la cellule et traverse aisément la barrière hématoencéphalique.
Le magnésium est l’un des quatre électrolytes, outre le potassium, le calcium et le sodium, qui régulent l’action de la pompe à ions dans les membranes cellulaires. Par ailleurs, le lieu habituel du potassium et du magnésium est dans la cellule alors que le lieu habituel du sodium et du calcium est en dehors de la cellule. Le magnésium fonctionne ainsi comme un antagoniste du calcium. Avec le silicium, il régule l’équilibre calcium/magnésium puis la formation osseuse par stimulation de l’absorption du calcium par les ostéoblastes. En revanche, ce mécanisme de régulation freine les dépôts de calcium dans d’autres tissus et cellules. Ce qui garantit une bonne absorption des nutriments et l’évacuation des déchets du fait du maintien d’une membrane cellulaire saine et souple.

Vue d’ensemble des composés de calcium et de leur absorption. 

Interactions

Des interactions avec des médicaments naturels et/ou classiques sont possibles.

Études

Bien que le magnésium soit de loin l’électrolyte sérique le moins abondant, il est extrêmement important pour le métabolisme de nombreux autres minéraux et autres micronutriments, comme le calcium, le potassium, le phosphore, le zinc, le cuivre, le fer, l’acétylcholine et le monoxyde d’azote (NO). Il est également important pour de nombreuses enzymes, l’homéostasie intracellulaire et l’activation de la thiamine. Le magnésium est donc impliqué dans une très vaste palette de fonctions corporelles cruciales. Malheureusement, l’absorption et l’élimination du magnésium dépendent d’un grand nombre de variables, ce qui induit bien souvent une carence en magnésium. L’absorption du magnésium requiert énormément de magnésium dans l’alimentation, de sélénium, d’hormone parathyroïdienne (PTH), de vitamine B6 et de vitamine D. D’autre part, les valeurs de magnésium sont réduites par une consommation abusive d’alcool, le sel, l’acide phosphorique (boissons gazeuses) et la consommation de café, une sudation excessive, un stress intense et prolongé, des menstruations abondantes, des diurétiques ou autres médicaments et certains parasites. Des carences en magnésium progressives qui s’intensifient sont fréquentes.

Les pathologies associées à une carence en magnésium sont légion : hypertension (maladies cardiovasculaires, dommages rénaux et hépatiques, etc.), dommages dus au peroxynitrite (migraine, sclérose en plaques, glaucome, maladie d’Alzheimer, etc.), infection bactérienne récidivante par de faibles taux de monoxyde d’azote dans les cavités (sinus, vagin, oreille moyenne, poumons, gorge, etc.), infections fongiques, désactivation de la thiamine (acide gastrique faible, troubles du comportement, etc.), syndrome prémenstruel, carence en calcium (ostéoporose, hypertension, sautes d’humeur, etc.), caries, surdité, diabète de type 2, crampes, faiblesse musculaire, impuissance (carence en NO), agressivité (carence en NO), fibromes, carence en potassium (arythmie, hypertension, certains types de cancer) et par exemple une accumulation de fer. Enfin : veillez à une bonne absorption du magnésium et évitez une élimination excessive.

Référence

Johnson S. The multifaceted and widespread pathology of magnesium deficiency. Med Hypotheses. 2001 Feb;56(2):163-70. 

Entrez l'ingrédient et trouvez les produits correspondants :