Diméthylglycine

Description

La triméthylglycine (TMG) ou la bétaïne est produite après la conversion de la choline. Dans l’alimentation, on la trouve dans des produits comme la betterave rouge, le poisson et les produits à grains entiers. La fonction physiologique de la TMG est d’agir comme donneur de méthyle. Après l’émission d’un groupe méthyle par la TMG, l’acide aminé homocystéine est méthylé en méthionine. À son tour, la méthionine augmente la SAMe, la forme active de la méthionine. La SAMe agit également comme donneur de méthyle et fait chuter l’homocystéine. Un mécanisme très important, car l’homocystéine est toxique si elle s’accumule et n’est pas convertie dans les temps. Des taux plasmatiques d’homocystéine trop élevés sont associés à un risque accru de plusieurs maladies dégénératives.

L’effet favorable de la TMG en tant que donneur de méthyle est déjà obtenu avec une prise quotidienne de 1,5 gramme de bétaïne.

Études

Diméthylglycine
Figure : cycle de méthylation
  • La TMG est en mesure, idéalement en synergie avec les vitamines B6, B9 et B12, d’abaisser le taux d’homocystéine à des niveaux acceptables.
  • La triméthylglycine (bétaïne) est une substance lipotrope qui aide le foie à évacuer et à transformer les graisses. 
  • La méthylation à l’aide de donneurs de méthyle, comme la TMG, est également essentielle à la détoxification de phase 2 dans le foie. 
  • La TMG stimule l’enzyme transférase de bétaïne (BHMT) à méthyler l’homocystéine en méthionine à maintenir la production de SAMe dans le foie. La SAMe est également réputée comme antidépresseur et est un cofacteur nécessaire à la production de mélatonine (hormone du sommeil).
  • La TMG peut également être utilisée chez les personnes présentant une fonction réduite de l’enzyme MTHFR (souvent par un défaut génétique). Par conséquent, il se peut que moins d’acide folique bioactif, à savoir le 5-méthyltétrahydrofolate (5-MTHF ou la forme active de l’acide folique), soit produit voire plus aucun.
  • La TMG améliore la réponse des anticorps, améliore la fonction de cellules B et T, et régule les cytokines. Elle peut être utilisée de façon efficace contre les infections virales et bactériennes. 

Elle agit comme donneur de méthyle outre d’autres voies de méthylation, comme le cycle du folate. Ces deux voies fonctionnent de façon complémentaire. La glycine et la sérine (qui se convertissent l’une en l’autre) fournissent des groupes méthyles au tétrahydrofolate (THF). La forme bioactive ainsi constituée d’acide folique (5-MTHF) redonne (via le cycle du folate) son groupe méthyle à l’homocystéine. De la méthionine et de la SAMe sont ainsi formées.

En bref : chez les adultes sains, la prise de TMG augmente les taux de méthionine, la vitesse de transméthylation et l’inhibition de l’homocystéine.

Interactions

Des interactions avec des médicaments naturels et/ou classiques sont possibles.

Références
  1. Miller AL. The methylation, neurotransmitter and antioxidant connections between folate and depression. Alt Med Rev, 2008,13:216-226. 
  2. Stuart AS Craig. Betaïne in human Nutrition. The American Journal of Clinical Nutrition, Volume 80, Issue 3, 1 September 2004, Pages 539-549, 
  3. Suarez-Alvarez B, Rodriguez RM, et al. DNA methylation: a promising landscape for immune system-related diseases. Trends in genetics. Volume 28, Issue 10, October 2012, Pages 506-514.
Entrez l'ingrédient et trouvez les produits correspondants :