Particuliers >  Articles >  MÉDICAL >  Six signes du syndrome de l’intestin perméable


Six signes du syndrome de l’intestin perméable


Le syndrome de l’intestin perméable est courant. C’est probablement l’une des principales causes des maladies auto-immunes, comme l’arthrite rhumatoïde, le psoriasis, la maladie de Crohn et les troubles thyroïdiens comme Hashimoto. La paroi intestinale est garnie de petits canaux, les jonctions serrées, qui, en principe, ne laissent passer dans la circulation sanguine que des nutriments bien digérés de façon sélective. En cas de syndrome de l’intestin perméable, ces jonctions serrées s’ouvrent davantage, ce qui induit le passage aisé, de l’intestin à la circulation sanguine, de résidus alimentaires non digérés, de micro-organismes et de substances toxiques, par exemple. Une fois dans le sang, le système immunitaire doit éliminer ces substances étrangères. Le système immunitaire est donc sous pression permanente, ce qui provoque facilement l’apparition d’une maladie auto-immune.

Les signes
Il existe de nombreuses conditions ouvrant davantage les jonctions serrées, comme les aliments contenant du gluten, une infection intestinale, une médication et, par exemple, des substances toxiques. Tant que l’intestin reste perméable, des substances indésirables entreront dans l’organisme et devront continuer à réagir au système immunitaire. Cette attaque incessante et la réponse immunitaire qui en découle ont de nombreux effets sur l’organisme. Ci-dessous, 6 signes révélateurs d’un syndrome de l’intestin perméable :

  1. Vous présentez diverses intolérances et allergies et il vous semble en avoir de plus en plus.
  2. Vous êtes plus anxieux/-se, plus déprimé(e) ou avez la tête en coton/le cerveau embrouillé.
  3. Vous avez un système digestif sensible, énormément de gaz et de flatulences, et souffrez de constipation ou de diarrhée, par exemple.
  4. Vous avez une résistance amoindrie, ce qui se traduit régulièrement par un état grippal ou une infection.
  5. Vous avez les muqueuses irritées et des troubles cutanés comme de l’eczéma.
  6. Une maladie auto-immune vous a été diagnostiquée, comme l’arthrite rhumatoïde, la maladie d’Hashimoto, le lupus ou le psoriasis.

Alors, que faire ?
Si vous soupçonnez souffrir d’un syndrome de l’intestin perméable, il est dès lors recommandé de consulter un naturopathe/thérapeute bien formé. Il examinera votre situation avec vous de façon très ciblée et vous donnera des conseils individuels pour éradiquer ce syndrome.

Leaky_gut